Assurance-maladie en voyage: gadget superflu ou parapluie indispensable?

Pendant le temps des fêtes ou la relâche du printemps, plusieurs personnes braveront la faiblesse du dollar canadien par rapport à la devise américaine pour décrocher et profiter de votre destination favorite.

Avant de partir, il serait sage de vérifier si vous êtes couvert par un régime d’assurance médical. Dans une majorité de régime d’employeur ces couvertures sont présentes pour l’employé et pour les autres membres de sa famille.

Ce n’est pas un luxe. La bloggeuse Marie-Josée Duquette raconte son expérience personnelle aux États-Unis[1]. Son mari est resté une semaine à l’hôpital pour une appendicite. La facture s’est élevée à 90,000$. Une blessure à la cheville nécessitant une ambulance et une visite de trois heures à l’hôpital s’est soldée par une facture de 20 000$. Bien qu’une partie de ces frais puissent être payés par la Régie de l’assurance maladie, ce sera une portion mineure[2]. La RAMQ donne l’exemple d’une visite de trois jours à l’hôpital suite à une crise cardiaque subie en Floride pour laquelle elle payerait 735$ des 26 000$ que coûterait cet incident.

Que faire alors si vous êtes un travailleur autonome ou si votre employeur ne vous donne pas de telles protections?

Pour l’immense majorité des portefeuilles, ces pertes sont catastrophiques, c’est-à-dire qu’elles risquent de mettre en péril leur situation financière et la réalisation de plusieurs projets. Il faut donc transférer ces pertes à un portefeuille plus important que le nôtre, celui de l’assureur (voir le texte antérieur Assurance et gestion de risque: avez-vous besoin de la garantie prolongée sur votre téléviseur?).

Il existe des courtiers qui distribuent les produits de plusieurs assureurs et qui peuvent vous couvrir rapidement et à un prix raisonnable. Pour une famille de deux adultes et deux enfants, les couvertures pour nos dernières vacances m’ont coûté un peu plus de 30$ pour un séjour d’une semaine. Des questions vous seront posées sur votre état de santé, au téléphone, et vous pourrez recevoir la documentation nécessaire habituellement la journée même.

Écrivez-nous pour en savoir plus.

[1] Dans le Huffington post du 30 avril 2012. http://quebec.huffingtonpost.ca/mariejos/sante-etats-unis_b_1464290.html

[2] http://www.ramq.gouv.qc.ca/fr/citoyens/sejours-hors-quebec/assurance-maladie/Pages/services-couverts.aspx


Autres textes dans la série sur l’assurance:

  1. Un petit lexique des produits d’assurance.
  2. Assurance et gestion de risque: avez-vous besoin de la garantie prolongée sur votre téléviseur?
  3. Assurance-vie: suis-je trop assuré?
  4. L’indispensable assurance invalidité
  5. L’assurance-crédit, un autre élément à vérifier lors de l’achat d’une maison.